Commencer un élevage ?

Beaucoup de passionnés veulent se lancer dans l'elevage sans connaître ou reconnaître l'ensemble des aspects. Bien sur, il y a pleins d'aspects positifs comme celui d'avoir chez soi des petits lapereaux quotidiennement et d'avoir le plaisir de partager sa passion au plus grand nombre. Mais il existe aussi l'envers d'un élevage, qui peut s'avérer difficile pour une majorité de personnes.

Tout d'abord, le choix des reproducteurs, il est plus qu'important de bien choisir ces lapins afin que ceux ci puissent avoir des gènes et des couleurs qui sont reconnues et appréciées. Le mieux reste de choisir des lapins de race pure. Les hybrides donneront un panel de lapins qui seront plus que difficile a faire adopté, car souvent trop gros pour des véritables lapins nains, trop grandes oreilles, une morphologie trop ressemblante aux lapins de ferme, ou encore des colorations et de mauvais marquages.
Il est également important de connaître le pedigree de ses lapins, c'est a dire de connaître l'origine de ses lapins, leurs génétiques, leurs parents, les élevages dont ils sont issues.
De garantir un lapin en bonne santé, sans tare génétique. Il serait dommage que parmis les jeunes lapereaux nés, beaucoup de survivent pas ou aient des problèmes de santés en vieillissant.
La recherche de ses reproducteurs est difficile, car elle demandera de prendre connaissance des standards de la race qu'on souhaite élever mais également de connaître les éleveurs, un mauvais choix d'élevage donc de lapins peut entraîner des mauvais lapereaux et beaucoup de difficultés avec les autres éleveurs, adoptants...

La vie de la lapinière au quotidien est loin d'être de tout repos, car il vous faudra trouver et garantir une nourriture de qualité permettant de conserver vos lapins en d'excellentes conditions physiques. Les lapines en gestations ou ayant des petits a allaiter demanderont également une nourriture enrichies et surtout des fruits et légumes favorisant sa lactation.
Les lapereaux auront besoin d'une nourriture équilibré leur permettant de grandir en d'excellentes conditions
Il vous faudra bien entendu vérifier l'eau, que celle ci soit fraîche et en quantité, ainsi que du foin bien vert et en quantité également. Bien sur lorsqu'on a qu'un seul lapin, cela demande juste de remplir le biberon et donner une grosse poignée de foin. Mais plus vous aurez de lapins, plus ce geste demandera du temps et de l'organisation

Il vous faudra également des installations, afin de loger l'intégralité de vos lapins, dans une surface convenable lui permettant d'être toujours dans un bien être. D'aménager biberon, couchage, litière, gamelle de granulès et râtelier pour foins. Mais également prévoir un enclos pour permettre a vos lapins de se dégourdir les pattes régulièrement. Lorsqu'il y a un seul lapin, cela reste convenable. Mais lorsque vous en avez plusieurs, vous ne pourrez pas mélanger les lapins dans enclos, car chacun ayant sa propre sensiblité et la cohabitation chez les lapins est souvent difficile.
Certains lapins sont souvent propres, mais certains font exceptions, cela vous demandera de changer plus souvent leurs clapiers, cages, litière. Nettoyer déjà une seule cage demande déjà un effort des moins agréable, alors lorsque vous avez 8, 10, 12...clapiers. Ce sont des heures de nettoyage qui vous attendent.
Il vous faudra également effectuer régulèrement quelques petits travaux, certains choix de clapier, comme ceux en bois résistent mal au temps, et vous demanderont des traitements, peintures spécifique occasionnellement afin d'éviter qu'ils ne s'abiment. Sans compter que vos lapins auront la facheuse manie de mordre dans le bois...
Pour les clapiers béton, cela est la même chose, les portes grillagées peuvent rouillées, il vous faudra également les traiter et peindre de temps en temps.

La santé et l'hygiène sont plus qu'important pour réussir un élevage. Vos petits lapins sont des êtes parfois fragiles, surtout certaines races, comme les lapins nains. Il ne sera pas rare pour vous, qu'un lapin se fasse un petit bobo quelques part, ce qui vous demandera régulièrement un abonnement chez le vétérinaire afin de le soigner et cela vous demandera également de vous transformer en aide soignant. 2 fois par an, voir 1 fois par an (selon le vaccin). Il vous sera demandé d'emmener chez le vétérinaire (ou de le faire vous même) pour un rappel de vaccin contre le VHD et la Myxomatose. Afin de garantir que ces maladies contagieuses n'atteignent pas vos lapins.
Il arrivera aussi qu'un lapin décède subitement, AVC dans la majorité des cas. Ou bien de vieillesse ou autre pathologie, parfois sans contagion possible... Mais cela arrive parfois, et lorsqu'on a eu énormément de difficultés a trouver un bon lapin pour être reproducteur cela peut être éprouvant.
Il arrivera souvent, notamment si vous faites le choix d'élever des nains de couleurs, d'avoir des double nains dans vos portées (25% des naissances), qui pour la majorité de ces lapereaux naîtront morts nés ou périront avant leurs sevrages. Egalement, certaines lapines par le stress, par le fait qu'elles soient de mauvaises mères pourront tuer leurs petits ou les abandonnés. Ce qui peut être plus qu'eprouvant lorsqu'on a organisé la saillie, trouver un reproducteur et qu'on a l' espoir d'avoir de magnifiques petits lapereaux.

Les vacances lorsqu'on a un élevage sont plus que difficile, car laisser seul des lapins plusieurs jours est impossible. Il vous faudra vous organiser pour trouver un remplaçant capable de faire les charges d'entretien des lapins et clapiers. Avoir un élevage coupe sa liberté d'action, car vous avez des responsabilités quotidienne. Les lapins ne se passeront pas de nourritures, de foin et surtout d'eau en plein été...

La retraite, beaucoup de vos lapins reproducteurs auront besoin un jour ou l'autre de partir de l'elevage. Aussi mignon, habitués a vous. Vous ne pourrez pas conserver une douxaine de lapins vieillissant, infertiles. Il vous faudra trouver une famille d'accueil et d'adoption pouvant prendre soin d'eux, et cela peut parfois être déchirant de se séparer d'un lapin qu'on a cotoyer 1, 2 voir 3ans...

L'adoption des lapereaux est également difficile, surtout si vous avez fait un mauvais choix de reproducteurs. Car beaucoup des lapereaux ne correspondront pas aux exigences de la race ou bien des adoptants. Cela vous demandera des efforts afin de garantir un lapin de qualité, et leur trouver une famille en mesure de respecter l'animal que vous avez vu grandir. Dans la majorité des cas les adoptants seront satisfaits et leurs lapins leur renderont bien. Mais il arrivera parfois que les choses se passent mal, une abandon de votre lapereau, une option sur votre lapin et personne le jour de l'adoption, des désistements intempestifs, voir même de la maltraitance du petit animal. Bien sur en tant qu'éleveur on a le désir que les choses se passent au mieux mais il vous sera difficile de garantir a 100% que l'adoptant aura un comportement et une prise en compte irréprochable des besoins du lapin.

L'elevage dans un but lucratif est tout simplement une folie. Car après l'achat des installations, du matériel d'élevage, de la nourriture, des vaccins, soins, médicaments et visites vétérinaires, achat des reproducteurs, le renouvellement de vos reproducteurs. Si en plus vous faites des expositions avicoles pour présenter vos jolis lapins, le but lucratif est complétement a exclure. Car cela vous coûtera plus d'argents que vous en gagnerez avec l'adoption de vos lapins.

Voici divers éléments a prendre en compte avant de se lancer dans l'élevage. Car un élevage de lapins nains domestique est loin d'être aussi simple qu'un élevage de lapins pour la chair. Cela vous demandera plus d'aménagements, de temps, d'énergie. Les responsabiltés seront grandes envers les lapins mais également les futurs adoptants.
Même si beaucoup prennent la reproduction de lapins comme un jeu, lorsqu'on veut faire les choses bien il est important de respecter l'animal et le futur adoptant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×