La sélection du nain

Qu'es ce que la sélection ?
La sélection consiste a discriminer les lapins sur divers aspects : La fertilité, le poids, la taille, les oreilles, la couleur, la fertilité, la qualité du poils etc...
Qui sélectionne ?
Ceux qui sélectionne sont les éleveurs sélectionneurs. Leurs objectifs est de maintenir des lapins dans l'idéal de leurs races mais également de créer de nouvelles races à partir de critères bien spécifique. Auquel chacun s'applique à respecter un cahier des charges, avec diverses méthodes afin d'obtenir des lapins correspondant aux idéaux qu'ils se sont fixés.
Es ce que tout les éleveurs font de la sélection ?
Non, beaucoup d'éleveurs font simplement de la reproduction, qui consiste simplement a reproduire des animaux d'une même race ou de mélange de race sans aucuns travail particulier. L'objectif étant d'obtenir un mélange, un bariolage des lapins afin de proposer une gamme importante de type de lapins et de couleurs.
La sélection est elle essentielle ?
La sélection est importante car c'est grâce a elle que l'on peut avoir un panel de race important. Dans le cas du lapin, la sélection a permis de créer et diversifier les races et les couleurs de robe des lapins. Elle permet notamment lorsqu'on reproduit 2 animaux d'avoir la certitude que les petits hériteront des mêmes aspects que les 2 parents, du moins les éleveurs sélectionneurs s'y éfforce.

Comment sélectionner ? 

En tant que jeune éleveur, débutant depuis 2012 la sélection de lapins nains, de part également mes recherches, le partage des expériences d'éleveurs sélectionneur, j'ai élaboré ma propre méthode de sélection. Cette méthode ne garantie pas non plus qu'elle soit la meilleure, mais semble pour moi être celle qui garantie une qualité des lapins.

Plusieurs paramètres sont a prendre en compte dans la sélection :

Le choix des reproducteurs : Il est plus qu'important de soigneusement choisir ces reproducteurs. Le choix des reproducteurs doit se faire sur divers aspects, voici les principaux :
Esthétisme : L'esthétique et les diverses caractèristiques recherchées doivent être présente en grand nombre sur les reproducteurs. Aussi bien au niveau morphologique que coloris.
Santé : Les reproducteurs doivent être vifs et en excellente santé. Ils doivent au mieux transmettre leur patrimoine génétique a leurs descendants. Meilleur est la santé de l'animal, plus grande sont les chances de réussite des futures naissances.

L'alimentation :
Le choix de l'alimentation : L'alimentation est très importante lorsqu'on souhaite faire de la sélection. Une alimentation de qualité est un facteur important pour la réussite des saillies, naissances et des objectifs a atteindre.
La rationnement : Pour la reproduction il n'est pas bon qu'un animal soit en surpoids, cela engendrera des problèmes lors de la réussite des saillies. Il est également important lorsqu'on souhaite faire de la sélection d'animaux de petites tailles ou nains de rationner. Une alimentation rationnée permettra aux animaux de s'adapter a leur environnement, et d'adapter leurs morphologie et par soucis d'adaptation de l'espèce, d'adapter celle de leurs descendants.

Les contraintes climatique :
Hiver : Il est important lorsqu'on souhaite avoir de jolis et petits animaux de faire ses saillies pour l'hiver, avec des petits qui naîtront l'hiver. Cela permet a l'organisme des petits lapereaux d'être soumis aux rûdes épreuves hivernales. Le froid de l'hiver a une incidence sur la taille des animaux, les animaux nés l'hiver ont tendance a être de plus petites tailles que ceux nés en saisons chaudes. De plus, les oreilles des lapins permettent a celui ci de réguler sa température interne, les naissances d'hiver permettront d'obtenir plus facilement des animaux avec des oreilles de petites tailles.

La sélection par consanguinité :
Sélection par lignée : Lorsqu'on souhaite travailler un animal de petit gabarit, la consanguinité a toute sa place. Elle permet notamment de fixer certains aspects génétiques. Le nanisme étant lui même la conséquence de la consanguinité. La consanguinité permet également de réduire la taille des animaux.
Changer de sangs régulièrement ; La consanguinité a pour désavantage d'augmenter les gènes récessifs des individus, même gènes responsables des diverses tares. Afin d'éviter de se retrouver avec des mutations et divers problèmes de santé pour les petits, il est important de respecter une sélection par lignée sur quelques générations 2 voir 3 maximum. Cette sélection par lignée pratiquée ainsi aura beaucoup plus d'avantage d'une sélection non consanguine. Car elle permettra notamment de fixer les bons gènes, responsable de la bonne santé mais également de fixer les coloris, les divers aspects physiologique. Au delà de 3, on augmente de manière importante les gènes récessifs qui vont entraîner mutations, maladies, animaux non viables et infertilité de l'espèce.

Comment bien choisir les petits de ces unions a conserver ?
Le choix des lapereaux issues de ces naissances consiste a conserver les petits nés qui sont les plus petits mais également les plus vifs. La vivacité d'un lapereau est un excellent indicatif de bonne santé.

Le fait même de changer de sang régulièrement tout en faisant une sélection par lignée, permet de fixer principalement les bons gènes, cela de la même manière que Mère Nature sur les espèces insulaires par exemple. Elle garantit la bonne santé, la miniaturisation et permet également de fixer les bons gènes.
Le soucis d'une sélection par lignée qui serait pratiquer sur Trop de générations sera de fixer les gènes récessifs, mauvais gènes. Qui aura pour conséquence de réduire la fertilité, voir de provoquer l'infertilité, augmentera le nombre de morts nés, d'échecs de saillies, de malocclusions dentaires, problèmes cardiaques, occulaires, sourdité... etc...

Changer de sang
Il est important lorsqu'on souhaite sélectionner de changer de sang régulièrement en incorporant plusieurs reproducteurs. Il ne faut uniquement changer le mâle pour changer de sang, mais bel et bien d'incorporer également des femelles afin de donner un nouveau soufle a l'élevage en resélectionnant également un mélange de nouveaux sangs.
Il faut également bien vérifier où a été acheter le(s) reproducteur(s), afin de vérifier que ces éleveurs ne travaillent des souches génétiques et de sangs très proche de vos lapins. Donc évitez du mieux possible de prendre des lapins dans des élevages auquel vous avez vendus des lapins ou auquel vous avez pris vos reproducteurs.

Le soucis est qu'il est très difficile de trouver de bons reproducteurs du fait même que beaucoup d'éleveurs sélectionnent de manière anarchique.  Que beaucoup craignent d'incorporer dans leurs élevages des lapins ayant trop de gènes récessifs qui pourrait détruire le travail de sélection entreprit antérieurement.
C'est une raison importante pour que les éleveurs souhaitant faire de la sélection puissent se retrouver, échanger et travailler de façon identique dans le but d'une sélection commune. Une sélection faite de manière individuelle a peu de chance d'aboutir sur des animaux viables à long terme.
Le partage et la sélection commune est un gage de réussite, car pour stabiliser des caractèristères et aspects, il est important de respecter un processus d'adaptation de l'espèce et de l'animal, d'une façon plus a l'identique de Mère nature.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site