Le stress du lapin

Le bien être de votre lapin nain, passe également par son alimentation, son habitat, la prise en compte de ses petits sauts d'humeur, mais également en lui évitant tout stress. Le stress étant pour lui à la fois synonyme de mal être, mais peut également pour votre compagnon le lapin être dangereux pour sa santé.

En effet, il faut rappeler que notre lapin nain est issu du lapin de garenne, et que le lapin dans la nature est un animal de proie pour bon nombre d'animaux, tels que les renards, les rapaces, les chats et chiens errants, le lynx, le loup... et les chasseurs !). Le lapin est également un animal de ferme, produit pour sa viande et sa fourrure en France comme dans d'autres pays. Ce n'est pas parce qu'il est plus petit ou qu'il a les oreilles tombantes qu'il n'a pas les mêmes besoins fondamentaux. Les éleveurs n'ont modifié que la taille des oreilles ou la couleur de la fourrure, ils n'ont pas modifié les besoins physiologiques du lapin. Des études scientifiques ont démontré que des lapins de laboratoires, de compagnie ou de garenne se comportaient exactement de la même manière si on les mettait dans les mêmes situations.

Les facteurs de stress :

  • Sevrage : En effet, lorsqu'un lapereau est arraché a sa mère lapine, ainsi que ses frères et soeurs de sa portée, après son sevrage, le petit peut être extrêmement stressé de ce bouleversement de lieu, de repère, de hiérarchie, d'alimentation. Il aura tendance à s'isoler et il est conseillé durant une période d'environ 1semaine de le laisser dans sa cage prendre ses marques et d'éviter au maximum la venue d'intrus et d'animaux. Le tout dans un climat le plus calme possible, en essayant au maximum de lui fournir les même aliments qu'il grignotait durant son sevrage.
  • Intrus : Les intrus sur son territoire peuvent être considéré comme stressant pour le lapin, imaginer des inconnus franchir le seuil de votre porte... Le lapin a une réaction identique a la votre et bon nombre d'animaux. Il peut s'agir de personnes ou bien d'animaux, voir même d'un nouveau congénère pour une cohabitation (voir : La cohabitation et La cohabitation à 3 lapins ou plus.
  • Odeurs différentes : Au bout d'un moment votre lapin va s'habituer a votre odeur, votre parfum... Si vous changez votre parfum, ne soyez pas étonné que votre lapin ne vienne plus dans vos bras, et demander un calin. Ce changement d'odeur pour le lapin est considéré comme étant pour lui, l'arrivée d'un étranger sur son territoire.
  • Bruits excessifs : Mettre la musique, la télévision avec des bruits excessifs peut engendrer beaucoup de stress pour cet animal, il faut le rappeler, cet animal n'obéit qu'à son instinct qui lui ordonne de prendre la fuite à tout changements de situations. De la même manière qu'une porte qui claque, un objet tombant sur le sol, le lapin ira aussi vite que possible se cacher.
  • Voyage et transport : le voyage et le transport sont autant de stess que votre lapin devra subir, bruits, perte de repères. Veuillez au maximum à lui apporter un maximum de bien être et éviter si possible les transports et les voyages avec lui.

 

Signes physiologiques du stress du lapin :

  • Respiration : Une respiraction très rapide, avec parfois des bruits lors de la respiration est un signe physique de stress chez le lapin
  • Bâttement de coeur : Le coeur bât a un rythme très élevé, plus le stress est important, récurrant, plus le lapin a le coeur qui bât rapidement, cela peut aller dans la pire des situations à un arrêt cardiaque.

 

Comportements de stress du lapin :

  • Mordre les barreaux de sa cage : Le lapin peut par le stress ou l'énervement, mordre les barreaux de sa cage. Ce qui est à interprêter comme un comportement de fuite de la cage pour l'animal.
  • La fuite : Le lapin se met a courir de manière rapide, agile pour se réfugier dans un coin de la pièce, sous un meuble, dans sa cabane. C'est un comportement de défense pour le lapin, lui permettant de fuir dans la nature ces prédateurs
  • Prostration : le lapin se met en boule, cette situation montre un comportement de peur chez le lapin. Il se met en boule pour se protéger en espérant ainsi échapper a son prédateur. Nous même humains, lorsque nous sommes tristes, nous adoptons une posture foetale pour nous réconforter.
  • Vigilance : Le lapin a les oreilles bien droites, attentifs, prêt a prendre la fuite, le regard vers la source de stress. Le lapin est comme immobile. Parfois même certains restent paralyser dans cette posture par le stress.
  • Automutilation : Certains lapins en situation de stress, peuvent aller jusqu'à l'automutilation, ce qui est à chaque fois un signe de mal être chez le lapin. Ne pas hésitez à aller voir un vétérinaire en cas de problème de ce type. Cela peut entraîner de graves lésions, pouvant entraîner une infection bactérienne importante pouvant causer la mort du lapin.

Voir également l'article : Langage corporel du lapin et Expression vocale du lapin

 

Conséquences du stress sur le lapin :

  • Perte de poils : Après un soin administré par vos soins, ou par un vétérinaire. Ou bien un stress en conséquence d'un intrus rentrant dans la pièce... Le lapin peut perdre ses poils comme en temps de mue, par touffe plus ou moins importantes selon le lapin. Ceci peut aller jusqu'à provoquer une perte partiel des poils sur son corps
  • Crise cardiaque : Il n'est pas rare de voir des lapins, après avoir vu un prédateur, ou avoir associé un intrus comme prédateur, de ressentir un stress intense, allant jusqu'à l'arrêt cardiaque de celui ci.
  • Diarrhées : la diarrhée est souvent la conséquence d'une mauvaise alimentation mais également une conséquence du stress pour le lapin. Certaines diarrhée peuvent être fatal, allant jusqu'à la mort en quelques heures du lapin. Ces maladies sont appelées entérites.
  • Avortement: Il peut être provoqué par un choc nerveux dû à des chats, des chiens ou des enfants turbulents, mais aussi par des facteurs infectieux. Donc durant la gestation de votre lapine, veuillez a lui offrir un environnement calme, sécurisant et apaisant.

  • Infanticide : Le stress de la lapine peut en effet être à l'origine de ce comportement naturel et instinctif. Si la femelle met bas dans un environnement insatisfaisant, si elle pense que ses petits n'ont aucune chance de vivre, si elle panique ou encore si elle ne supporte plus ses petits, elle peut les tuer. Ce comportement est extrêmement rare dans la nature, mais très courant pour le lapin de compagnie. Ma lapine a mangé ses petits, pourquoi ?
  • Ronger les barreaux de sa cage : Un lapin stressé et énervé par son environnement (bruits, odeurs, personnes, autres animaux, objets) ou par une cohabitation difficile avec un autre lapin, peut également se mettre à ronger les barreaux de sa cage pour évacuer son mal-être. C’est une situation qu’il ne faut surtout pas laisser perdurer. En trouvant une solution rapidement, pour éviter qu'il ne se blesse ou devienne agressif voir fou...
  • Baisse du système immunitaire : Un lapin en proie au stress chronique peut facilement avoir une chute de son système immunitaire qui le défend contre les agressions extérieures. En cas de stress récurrent, le lapin peut tomber rapidement et régulièrement malade. Il est important de prendre en compte le bien être de votre animal et de comprendre les différents facteurs de stress, afin de lui éviter et de vous éviter des aller retour chez le vétérinaire NAC.
  • Soin chez le vétérinaire : Les soins chez le vétérinaire peuvent être stressant pour l'animal, le bruits des autres animaux, des personnes qu'il ne connait pas, des odeurs différentes, les soins administrés, les manipulations du soigneur, le transport. Etant important pour son bien, il est important de lui donner le temps de se remettre de ses émotions en le laissant au calme dans sa cage après son retour.
  • Accidents : Le lapin est sujet à la panique et à l'anxiété. Il est alors agité et ses mouvements désordonnés sont souvent à l'origine d'accidents et de fractures. Car il ne faut pas oublier que le lapin a une ossature fragile, et qu'il peut lors d'une manipulation, d'une fuite se fracturer facilement un membre, voir la colonne vertébrale dans la pire des situations.
  • Perte d'appêtit : Le lapin par le stress, peut refuser de s'alimenter, ce qui peut à court terme lui faire perdre beaucoup de poids, voir lui entraîner des carences. Et à long terme provoquer la mort de l'animal.

 

Les lapins ont tendance à être vite stressés pour un rien (une porte qui claque, un objet qui tombe soudainement sur le sol, un humain qui entre simplement dans la pièce, etc…) et se mettent alors à partir aussi vite que possible se cacher.

Bien que cela puisse nous sembler ridicule car aucun danger ne vient à eux, cela est tout à fait compréhensible par leur statut permanent de « proie » dans leur milieu naturel, qui justifie le fait qu’ils soient en permanence sur leur garde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site