Sevrage


Qu'es ce que le sevrage ?


Le sevrage est l'etape de la naissance des lapereaux jusqu'à leurs autonomies. Cette période de sevrage est de 8 semaines. Ces 8 semaines sont divisées en 2 phases, une phase durant laquelle une lapine allaite ses petits avec son lait maternelle jusqu'à une alimentation solide. Cette étape dure de la naissance des lapereaux jusqu'au environ de 4 semaines. Cette période pouvant se rallonger en fonction de la race des lapins, mais également du nombre de lapereaux par portée. Il n'est pas rare d'avoir des lapereaux plus fragiles que d'autres durant l'allaitement. Il est important d'avoir une bonne surveillance des lapereaux, afin de déterminer les besoins de ces jeunes lapins. Et une seconde phase appelée sevrage affectif et apprentissage de la sociabilité qui commence à partir de la 4ème semaine jusqu'à la 8ème semaine.

Allaitement

L'allaitement est le mode d'alimentation du nouveau-né et du nourrisson, de la naissance jusqu'a la 4ème semaine environ. L'allaitement peut être maternel, artificiel ou mixte. Il apporte aux lapereaux l'ensemble des éléments nutritifs nécessaires à sa bonne croissance

L'allaitement maternel Le lait maternel de la lapine est l'aliment le plus équilibré que le lapereau puisse espérer. La mamelle de la maman constitue une source nutritionnelle mais aussi affective, dont le lapereau a besoin. Le lait maternel apporte des oligo-éléments, des vitamines, des graisses en quantité suffisante (si l'alimention de la lapine est équilibrée). Ce mode d'alimentation possède de plus le privilège de renforcer les défenses immunitaires du petit lapin (apport d'anticorps), contrairement au lait artificiel.

Dès l'accouchement, le colostrum, nom donné au lait sécrété par les mammifères femelles en fin de gestation et dans les premiers jours (3 à 4) suivant la mise bas, est absorbé par le lapereau, et constitue une barrière contre les éventuelles agressions microbiennes.Celui ci est de couleur jaunâtre, il est très riche en protéines et anticorps indispensables à l'immunisation des lapereaux .

Les mamelles de la lapine vont parfois devenir durs. Il n'est pas nécessaire d'imposer un rythme arbitraire aux lapereaux, et le rythme des tétées est laissé à l'appréciation de la maman lapine, qui viendra s'occuper d'eux lorsque vous n'aurez pas l'oeil. Instinct naturel, évitant d'attirer les prédateurs aux petits.

La nourriture de la lapine doit être particulièrement riche, nécessaire même si elle paraît importante (multiplier par 4). L'eau devra être abondante.Ceci dans le but qu'elle puisse produire son lait, il ne faut donc pas la rationner sur l'alimentation. La mère peut avoir un transit intestinal fragile durant cette période, veuillez a lui apporter beaucoup de foin

Une bonne hygiène est nécessaire, ainsi que le lavage des mains si vous souhaitez vérifier les mamelles de votre lapine, afin d'éviter d'éventuelles problèmes (mammite par exemple).

Evolution des lapereaux :

527615-308713115877290-646712324-n-1.jpgNaissance : Les petits naissent tout nu, sans poils, d'une couleur rose, rouge et/ou grise, noir. Ils naissent aveugles, et les ouvriront les yeux qu'au bout de 2 semaines. Une lapine naine, si le papa est nain également, la portée sera composée d'une moyenne de 4 petits. Il est possible lors de la portée, d'avoir des petits de différentes tailles, cela indique simplement le positionnement dans le ventre de la mère, Les plus proches des ovaires sont les mieux placés pour s'alimenter et sont donc les plus gros, alors que ceux plus près de la sortie sont les plus petits, 20% moins lourds à la naissance.

  • Doubles nains : Etant donné que les lapins sont nains, il est possible également d'avoir des doubles nains. Ce sont des bébés qui portent deux fois le gène du nanisme. Ils sont beaucoup plus petits que leurs frères et soeurs et ne sont pas viables. Le plus souvent ils meurent dans la première semaine, au mieux ils vivront quelques mois. Ils sont trop fragiles pour vivre longtemps.

Les 5 premiers jours, la maman va allaiter ses petits 1 seule fois par jour, la tétée durera approximativement 4minutes et pas plus... Les petits vont prendre en moyenne 10grammes par jour. Ces 5 premiers jours sont cruciaux pour la survie ou non des petits. Les petits fragiles, non viables, pas suffisament resistants risquent de mourir durant cette période, mais également si la maman lapine n'a pas suffisament de lait. Durant ces 5 jours, les petits vont avoir une poussée régulière de leur duvet, avec une apparition de leur future couleur vers le 5ème jour. Cela n'est pas suffisant pour réchauffer les petits, donc maman lapine viendra régulièrement leur ajouter et recouvrir les petits de ses poils qu'elle s'arrachera de son ventre. Les petits pour un bon développement doivent être dans un nid à une température de 30 à 35°C.

  • Un petit a loupé une tétée, es ce grave ? Les lapereaux ont un tissu adipeux recouvrant leur petit corps. C'est une réserve énergétique. Celle ci leur permet de pouvoir survivre en cas de non alimentation durant quelques jours. De plus, lors de la tétée précédente (24H plus tôt) le petit lapin a encore dans l'estomac environ 15 à 20% de lait caillé. Combiné avec les réserves adipeuses, cela peut permettre au lapereau d'attendre la tétée de la journée suivante sans dommage.

Du 5ème au 12ème jour : Les petits durant cette période vont grossir et grandir. Leur duvet va s'épaissir faisant place a leurs poils, la maman lapine ne leur mettera plus de ses poils, et cela vous permettra d'admirer leurs jolies couleurs. Ils vont également commencer a devenir plus dynamique en creusant le foin du nid, en se tortillant dans le nid détruisant par le même coup celui ci. Les petits vont commencer a marcher progressivement, dans un début se tortiller, puis tenir quelques secondes sur leurs petites pâttes, pour finir par faire quelques pas à l'aveugle. Entre le 10ème et le 12ème jour, les petits vont commencer à ouvrir délicatement leurs yeux, certains plus précocement, d'autres quelques heures plus tard. Leurs oreilles vont commencer à se décoller, se mettre debout, tomber pour les petits béliers nains. Les petits vont commencer à ressembler a de petits lapins miniatures. Au 12ème jours, ils pésent environ 3 fois leurs poids de naissance.

Du 12ème au 20ème jour : Les petits lapereaux grandissent a vu d'oeil et deviennent de véritables petites tornades. Ils bougent beaucoup, détruisant leur nid, il est alors possible de nettoyer la cage et de remettre à la place de leur bon vieux nid du foin frais. Les tétées durent de moins en moins longtemps, ce qui veut pas dire qu'ils n'en redemandent pas, ce sont de vrais estomacs sur pâttes. Ils commencent à sortir du nid, à découvrir la cage et même a jouer ensemble a se courir et sautiller. Dans leurs 3ème semaines, il est même possible de les voir essayé de sortir de la cage pour aller rejoindre maman. Même si une bonne surveillance est à recommander, les petits dorment encore beaucoup la journée et la nuit et c'est principalement à l'aurore et au crépuscule qu'ils seront les plus dynamiques. Ils commenceront également à grignoter tout ce qui passe sous leurs nezs, foins, brindilles de pailles, et même aller dans la gamelle tester le gout des granulés. A fin de cette 3ème semaine, les petits commencent a goûter d'autres aliments que le lait, mais ils tétent toujours. Ils feront à ce moment 6 fois le poids de leur naissance.

Du 21ème au 28ème jour : Les petits lapereaux vont grandir encore et encore, ils vont également commencer à manger comme maman lapine, mais auront toujours besoin de leurs tétées régulière. Leur flore intestinale commençant tout juste à se fabriquer, ils ne sont pas du tout prêt pour le sevrage définitif. les petits sont curieux et découvre tout leur environnement. Attention a bien les encadrer et surveiller, afin d'éviter tout accident possible.

De la 4ème à 6 ème semaine : Les petits lapereaux mangent dans la même gamelle que leur maman, mais ils ont besoin encore de téter. Cela les aidera à devenir plus résistants et moins fragiles par la suite. Car leur mère leur apporte continuellement des anticorps les aidant sur le plan immunitaire. Ils explorent toujours leurs environnement et deviennent de plus en plus autonome. A la fin de leur 6ème semaine, ils feront 12 fois leur poids de naissance. Ils continueront à jouer, ce qui leur permettra de renforcer leurs musculatures et d'apprendre les règles hiérarchique. Même s'ils paraissent suffisament autonome, ils sont encore très fragile affectivement.

De la 7ème à 8ème semaine : Ils ne têtent pratiquement plus, du moins, ils n'en ont plus vraiment besoin. Le sevrage prend fin. Les petits apprennent dans cette dernière étape les règles de hiérarchie au sein d'un groupe de lapin dans une garenne, ils affirment leur petit caractère (dominé ou dominant), ils sont autonomes, et sont suffisament stables affectivement pour pouvoir être séparés de leur maman. Bien sûr, il faut s'assurer que leurs futurs propriétaires soient en mesure de leur apporter du temps, de l'espace et de l'affection. Un lapin n'est pas un animal solitaire, mais un être sociable ayant besoin de beaucoup d'attentions, d'amour et de soins au quotidien.

Au delà de 12 semaines : Il est important au delà de 12 semaines de séparer les petits lapins mâles de leur mère, afin d'éviter tout risque de reproduction consanguine. Certains jeunes lapins de 3 mois peuvent être suffisament mûr pour pouvoir être géniteur.


petits lapereaux de 10joursConclusion : Bien entendu ces périodes varient en fonction de la taille du lapin, mais également du nombre de petits par portée.Elle dépend également de la mère, il y a de bonnes mères lapines, mais également de mauvaises qui représenteront dans ce cas là un risque pour les petits, le sevrage dans ce cas se fera plus précocement.

Pour une portée nombreuse, la gestation sera plus courte, les risquent de mortalité durant l'allaitement sont plus importants, et le sevrage se fera plus précocement pour la santé de la mère.

Autre exemple, le sevrage sera plus tardif pour les lapins de grandes tailles, ils pourront demander jusqu'à 9 voir 10 semaines pour être totalement sevrés sans risques pour leurs santés physique et affective.

Tout ces exemples montrent qu'il n'y a pas réellement de date fixe, juste des indicatifs de croissance et de développement des lapereaux. Il vous suffit simplement de connaître les comportements, la biologie, le caractère de nos lapins nains, et de laisser la nature se charger de faire les choses.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site